Pas de titre de séjour permanent ? Alors... pas de bourses !

L’Inspection Académique du Rhône a aussi ses sarkozillons
samedi 12 mai 2007

Vous voulez demander une bourse pour l’an prochain ? Il faudra prouver que vous êtes un-e étranger-e en situation régulière. C’est ce que demande déjà l’Inspection Académique du Rhône.

Pièces à fournir pour le dossier de bourse nouvelle version : "titre de séjour permanent". C’est écrit en toutes lettres sur certains formulaires (voir document-joint).

Cette précision a été rajoutée sur les formulaires envoyés à quelques collèges du Rhône. Renseignez-vous pour savoir ce qu’il en est partout.

En France, un titre "permanent", c’est une carte de séjour de 10 ans. Etre sans-papiers, ou en situation régulière pour moins de 10 ans, c’est donc aussi être privé-e d’une aide sociale minimale, destinée à favoriser la réussite des enfants, car il est plus difficile d’apprendre quand on est peu ou mal nourri, qu’on vit la précarité du logement, etc.

Professionnel-le de l’éducation ou flic, pour ces gens-là, c’est la même chose : ils traquent les sans-papiers dans l’institution scolaire, et discriminent les étranger-e-s qui ont un titre de séjour provisoire.

Que va faire l’institution du fichier de sans-papiers qu’elle constitue par ce biais ? Le livrer au ministre de l’Intérieur ? Sommes-nous devenus des auxiliaires de police ?

Pour SUD, tous les enfants ont leur place à l’école, et doivent être aidé-e-s en fonction de leurs besoins. Les bourses doivent être attribuées sur seuls critères sociaux. Et l’école n’a pas à contrôler administrativement les familles. Ces pratiques n’ont pas leur place dans une démocratie. L’école de la République n’est pas une annexe des commissariats, ni l’antichambre des centres de rétention pour étranger-e-s.


Documents joints

formulaire bourse
formulaire bourse

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123