Nous ne serons pas complices ! Résistons !

Manif "sans-papiers" du 20 octobre (affiche à télécharger)
jeudi 11 octobre 2007

Tests ADN - rafles - prisons pour étrangers - expulsions

NOUS NE SERONS PAS COMPLICES !

R E S I S T O N S

MANIFESTATION 20 OCTOBRE 14h30 TERREAUX

Chaque jour, le ministère « spécial-immigrés » de Brice Hortefeux provoque des dégâts humains insupportables parmi la population étrangère et française.

NON A L’ACHARNEMENT CONTRE LES ETRANGERS ET AUX EXPULSIONS !

Depuis déjà des années, les expulsions brisent la vie et les espoirs de nombreux migrants venus chercher protection et vie meilleure en France.

Avec la politique Sarkozy-Hortefeux et la fixation de quotas d’expulsés, on s’enfonce dans l’inhumain. 25000 expulsions réclamées pour 2007 ! 25000 vies brisées ! Pour y arriver, la traque des étrangers bat son plein :

- Contrôles au faciès incessants dans les métros, les gares, les lieux publics, et la vie de nombreux sans-papiers interpellés et conduits dans les centres de rétention bascule...

- Rafles dans les quartiers et dans les lieux fréquentés par les étrangers. Arrestations au domicile, au petit matin, avec parents menottés et embarqués avec leurs enfants terrorisés. Des familles, des scolarités, des études brisées !

Le gouvernement impose la terreur chez les sans papiers et provoque des drames, des tentatives de suicide, des défenestrations comme celles d’Ivan d’Amiens, 12 ans, de Tarek à Toulouse, d’un jeune Tunisien à Péage de Roussillon, de Chulan Zhang Liu à Paris qui en est morte. Il intervient directement sur la vie privée des français en contrecarrant leurs projets matrimoniaux qui relèvent pourtant d’une liberté fondamentale et en criminalisant leur vie affective ce qui ne s’était pas vu depuis la dépénalisation de l’adultère.

NON A DES LOIS DE PLUS EN PLUS REPRESSIVES !

Le Parlement vote actuellement une loi anti-immigrés de plus, la 4ème en 5 ans.

Le but : empêcher le regroupement familial, déjà très difficile, avec des conditions de ressources et d’intégration irréalisables ; limiter toujours plus le droit d’asile.

Le gouvernement donne des gages au Front National avec plusieurs amendements :

- Les tests ADN spécial-étrangers désignent tous les immigrés comme des fraudeurs en puissance et inventent, spécialement pour eux, une conception biologique de la famille, contraire aux lois en vigueur pour les Français. L’adoption ou les familles recomposées ne sont pas reconnues pour les étrangers...

Autant de pratiques qu’aucun Français n’accepterait quand il va s’installer à l’étranger !

NON AU DELIT DE SOLIDARITE !

Partout en France, de multiples initiatives de solidarité avec les sans-papiers se manifestent, notamment autour de RESF. Des expulsions sont empêchées par les actions des soutiens.

Le gouvernement a peur de cette opposition qui gêne la mise en oeuvre de sa politique et pourrait donner des idées à d’autres ! Alors, il n’hésite pas à poursuivre ceux qui résistent.

- Le 22 octobre, à Aix-en Provence, Florimond Guimard, un instituteur sera jugé pour s’être opposé à l’expulsion d’un père d’enfants scolarisés.

- Le 26 novembre, à Lyon, ce sera le tour de François Auguste, Vice-Président du Conseil Régional, pour avoir protesté dans un avion, contre une expulsion.

- Les intimidations sont de mise pour ceux qui soutiennent les sans-papiers, ou refusent simplement de les dénoncer, comme pour l’association Cabiria de Lyon récemment menacée.

POUR LE DROIT A UNE VIE FAMILIALE POUR TOUS !

POUR LA REGULARISATION
des familles, des jeunes et des célibataires sans papiers

POUR UNE AUTRE POLITIQUE DE L’IMMIGRATION BASEE

SUR LA LIBERTE DE CIRCULATION !

Participons à la résistance collective
contre des pratiques et des lois inhumaines


Documents joints

affiche 20 oct
affiche 20 oct

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123