Le Recteur Morvan a enfin mis les voiles (islamiques ?)

Bon débarras !
vendredi 30 mars 2007

Le très chiraquien Alain Morvan, Recteur de notre académie, a été enfin limogé : Sarkozy a eu sa peau. SUD ne regrettera pas cet autocrate libéral.

Il faut reconnaître que Morvan a eu, par rapport au négationniste Gollnisch, enseignant à Lyon III, une position à peu près correcte, puisqu’il a pesé pour l’écarter des salles de cours.

Mais tant que Gollnisch n’est pas définitivement interdit d’enseignement sur tout le territoire, on ne peut pas considérer que l’affaire soit réglée.

Concernant le lycée musulman de Décines, si Morvan s’y est opposé, c’est sur des critères administratifs, ou liés aux conditions d’hygiène et de sécurité, qui ne montrent pas un vrai courage laïc.

Il faut réaffirmer haut et fort que l’existence de tous les établissements confessionnels est un scandale dans une république laïque, à plus forte raison lorsque l’Etat les finance, comme de nombreuses boîtes à curés lyonnaises.

Pour le reste de la carrière du Recteur Morvan, le MEDEF pourra lui remettre une médaille, car il a encouragé de toutes ses forces la casse du service public d’éducation et la caporalisation du personnel. Ironie du sort : c’est pour avoir refusé d’obéir aveuglément et en silence que Morvan dégage, alors que c’est précisément cette attitude de soumission qu’il a cherché à nous imposer pendant des années.


Agenda

<<

2017

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301