François Fillon a mis 30 000 collègues au chômage

Infos du collectif des précaires de l’Education Nationale
mardi 23 janvier 2007

La droite est au pouvoir depuis 5 ans, elle est candidate pour continuer. Ses décisions, ses actions, sont, pour la plupart, connues - pour la plupart seulement. Un homme, qui se tient aux côtés de Nicolas Sarkozy, a une responsabilité personnelle dans le destin de 30000 citoyens.

Des professeurs de l’Education Nationale, non-titulaires mais en poste depuis plusieurs années, réemployés par des contrats annuels successifs, ont été ... - virés ? Licenciés ? Non-réemployés, sans... que les principaux intéressés soient informés par l’administration qui les employait qu’ils allaient se retrouver durablement au chômage, sans justifications, sans indemnités (de licenciement), et ce en toute illégalité, car le droit du travail a été de plusieurs manières, bafoué, ignoré.

Cet homme qui a pris cette décision, c’est François Fillon. Lorsqu’il est devenu Ministre de l’Education Nationale au printemps 2004, il a pris cette décision, grave, puisque sans respect des droits, du travail, social, ... Cette décision, ce chômage, a provoqué des drames, a entraîné de nombreux préjudices. Mais depuis 2004, M. François Fillon fait comme s’il n’avait rien fait, comme s’il n’était responsable de rien. Et le jour où l’UMP a « intronisé » M. Sarkozy, M. Fillon a osé parler d’emploi et de travail à la tribune de l’UMP.

Il n’est pas anodin que M. Fillon, pressenti par les pouvoirs économiques et par les médias parisiens pour être le Premier Ministre de M. Sarkozy dans l’hypothèse de leurs victoires, soit responsable de nombreuses attaques contre le droit du travail, contre les droits et les acquis sociaux, les retraites, et ait conduit l’Education Nationale à s’engager dans une « politique » regressive, contradictoire, et pire encore, illégale. Car des recours juridiques sont en cours devant des Tribunaux Administratifs, et d’autres vont suivr

Puisque M. Sarkozy ambitionne de devenir Président de la République et de nommer M. Fillon premier ministre en cas de victoire aux élections législatives, il faut nous aider à faire connaître l’étendue des décisions et des actions de M. Fillon contre les citoyens et contre la République - car l’Education Nationale est à son fondement.
Le site des collègues non-titulaires


Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123

Brèves

23 janvier 2016 - [sécuritaire] Des portiques de sécurité au lycée

Et on continue. Wauquiez, nouveau président de notre nouvelle région Rhône Alpes Auvergne compte (...)

5 juin 2010 - Choisir ses manuels scolaires : marchands d’armes ou de bananes ?

Il y a peu, j’épluchais les nouveaux manuels de 5e de français. Nouveaux programmes, les manuels (...)

9 février 2008 - Commission pédagogie à Sud rhône

Lundi 12/02 à 18H30 au local de Sud Educ Rhône/Solidaires 10, rue du Gazomètre, 69003 Lyon Ordre (...)