Contre l’agression publicitaire : la légitime réponse

Procès de militant-e-s antipub lyonnais-es lundi 18 septembre
vendredi 15 septembre 2006

Venez nombreux-ses soutenir par votre présence des militant-e-s anti-pub qui passent en procès lundi 18 septembre à 14h00 suite à une action de novembre 2003 ! Les amendes vont certainement pleuvoir, alors un soutien financier est également bienvenu !

Lundi 18 septembre à 14h au tribunal correctionnel de Lyon, se déroulera le procès d’une vingtaine de personnes interpellées dans le métro Lyonnais lors d’une action de groupe le 28 novembre 2003.

Ce soir là, ce groupe constitué d’étudiant-e-s, de lycéen-ne-s, de travailleurs/euses descendait dans le métro pour écrire des messages poétiques ou humoristiques sur les affiches publicitaires des rames de métro. Une prise de parole préalable dans chaque rame de métro permettait d’expliquer les motivations et de susciter un débat avec les autres voyageurs. La bonne humeur était au rendez-vous. Le groupe a été interpellé après quelques interventions pour un contrôle d’identité et quatre d’entre eux ont été, d’une manière complètement arbitraire, emmenés au poste. Grâce au soutien de personnes devant le commissariat ils/elles ont pu finalement être relâché-e-s dans la nuit.

Connaissant la loi, ils/elles avaient conçu une action dont les risques étaient minimes puisqu’ils/elles ne barbouillaient pas les supports publicitaires (le mobilier) mais le papier des affiches (jetables). Pourtant, aujourd’hui, ces personnes encourent une amende pouvant s’élever à 15.000 €, étant citées à comparaître pour avoir dégradé, non pas les affiches mais les supports publicitaires.

Dans toute la France, les anti-pub cherchent, par leurs actions, à provoquer un débat et une prise de conscience face à l’envahissement de la publicité dans l’espace public. La pollution visuelle et l’agression psychologique qui découlent de cette surenchère publicitaire sont insupportables. Ils/elles veulent également mettre le doigt sur la démission des pouvoirs publics qui laissent en toute impunité les sociétés privées enlaidir notre environnement.

Le procès du 18 septembre est l’occasion de susciter un débat public à Lyon où, depuis l’installation des vélo’v, le parc de panneaux publicitaires dans l’espace urbain a augmenté de 40%.


Contact Presse - Fabien Pinaroli : 06 27 85 93 83 ----

Lundi 18 septembre à Lyon Tribunal Correctionnel de Lyon

Affaire 04/51713 audience du 18/09/06 à 14h00 / 7ème chambre correctionnelle, première audience au fond.


Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031