Affectations, formation, modalités de validation… Des conditions de rentrée scandaleuses pour les professeur-e-s stagiaires !

Communiqué de la fédération SUD éducation du 3 septembre 2014
mercredi 3 septembre 2014

La rentrée des professeur-e-s stagiaires ne se passe pas dans de bonnes conditions. Cette situation scandaleuse met en lumière l’inadaptation du processus de formation, de recrutement et de titularisation des professeur-e-s. La fédération SUD éducation revendique une remise à plat complète du dispositif. Dans l’immédiat, pour faire face aux situations subies par les stagiaires 2014/2015, le représentant de SUD éducation à la Commission Administrative Paritaire Nationale a sollicité une audience ministérielle et nous invitons les stagiaires à se réunir en assemblée générale pour décider collectivement des revendications et des actions à mener. Nous sommes disponibles pour mettre nos outils syndicaux à la disposition des stagiaires mobilisé-e-s.

La rentrée des professeur-e-s stagiaires ne se passe pas dans de bonnes conditions :

- Les lauréat-e-s du concours exceptionnel 2013-2 doivent accomplir un temps plein sans avoir jamais eu de formation professionnelle, dont ils/elles sont encore écartées cette année. Et ce ne sont pas les seul-e-s stagiaires à temps plein devant les classes.

- Le temps de classe équivalent à un mi-temps imposé à la plupart des stagiaires est trop élevé, supérieur à celui prévalait avant la suppression de la formation professionnelle : un tiers-temps, c’est bien assez !

- Certain-e-s stagiaires qui ont obtenu le Master 2 l’an dernier se voient contraintes de se réinscrire et de passer à nouveau un diplôme qu’ils/elles ont déjà validé…

- Les conditions de validation du Master 2 sont floues dans beaucoup d’académies : alors que les cours ont commencé, les étudiant-e-s ne savent pas ce qui est attendu d’eux/elles. Et les situations sont très hétérogènes d’une académie à l’autre, d’un ESPE à l’autre.

- Cette situation est encore aggravée par des affectations difficiles : alors qu’ils/elles ont effectué le Master 1 dans un établissement, nombre de stagiaires doivent poursuivre leur formation en étant muté-e-s très loin, parfois même dans une académie différente, ils/elles doivent alors valider leur Master 2 dans des conditions extrêmement difficiles.

Ces situations scandaleuses mettent en lumière l’inadaptation du processus de formation, de recrutement et de titularisation des professeur-e-s.

La fédération SUD éducation revendique une remise à plat complète du dispositif et :

- Le retour à un concours de recrutement à Bac+3, suivi de 2 années de formation, rémunérées et validées par l’attribution d’un master

- Une harmonisation nationale des procédures de titularisation

- Pas plus d’un tiers du temps de service devant les classes pendant le stage pour tou-te-s les stagiaires

- Une formation renforcée et une décharge de service pour les tuteurs et les tutrices

- Une entrée progressive dans le métier pendant les premières années de titulaire

Dans l’immédiat, pour faire face aux situations subies par les stagiaires 2014/2015 :

- Le représentant de SUD éducation à la Commission Administrative Paritaire Nationale a sollicité une audience ministérielle pour que l’ensemble de ces questions soient abordées et que toutes les situations impossibles soient remédiées. Nous tiendrons les personnels informés dès que nous aurons une réponse à cette demande : cela peut être l’occasion d’une mobilisation (rassemblements devant le ministère et devant les rectorats par exemple). Nous proposons aux autres organisations syndicales d’agir ensemble et de demander une audience conjointe.

- Nous invitons les stagiaires à se réunir en assemblée générale pour décider collectivement des revendications et des actions à mener.

- Nous sommes disponibles pour mettre nos outils syndicaux à la disposition des stagiaires mobilisé-e-s des différentes académies et ESPE pour qu’ils/elles puissent se coordonner nationalement : envoyez-nous vos coordonnées et nous vous mettrons en relation directe :

Mail (à privilégier) : fede@SUDeducation.org

Tél. : 01 42 43 90 09


Documents joints

PDF - 90.6 ko
PDF - 90.6 ko

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Brèves

19 novembre 2014 - EXPULSIONS ILLEGALES A LYON : LA PREFECTURE HORS LA LOI !

Communiqué du DAL
Paris le 18 novembre 2014
LYON : réquisition populaire d’un immeuble vacant (...)

30 mars 2014 - COMMUNIQUE DES PROFESSIONNELS DE L’URGENCE SOCIALE DU 27/03/2014

COMMUNIQUE DES PROFESSIONNELS DE L’URGENCE SOCIALE
COMMUNIQUE DU 27/03/2014
En 2009, quand (...)

16 décembre 2013 - Communiqué de soutien des parents de l’école des Tables Claudiennes au collectif de la Croix Rousse pour le logement des enfants SDF et de leur famille.

Depuis plusieurs mois les luttes et mobilisations pour soutenir des familles avec enfants qui (...)

12 décembre 2013 - Familles sans logement : Jusqu’à quand l’état fermera les yeux ? Communiqué de la CNT Education 69.

La CNT Education 69 tient à apporter son soutien aux parents d’élèves et aux enseignants qui (...)

26 novembre 2013 - Décisions votées par l’Assemblée Générale de L’université Lyon 2 réunie le mardi 26/11 à Bron (Lyon II) :

Décisions votées par l’Assemblée Générale réunie le mardi 26/11 à Bron (Lyon II) :
Revendications et (...)

Sur le Web