Communication contre la réforme des retraites au marché de Villefranche sur saône le 15 février 2010

samedi 15 février

Communiqué de presse du collectif enseignant·e·s et gilets jaunes
du Beaujolais et du Val-de-Saône, le 15/02/2020

le collectif enseignant-e-s et gilets jaunes du secteur Beaujolais Val-de-Saône organise une action de sensibilisation à destination du public sur le vol que constitue la future réforme des retraites, samedi 15 février 2020 au marché de Villefranche-sur-Saône de 9H15 à 12H00. Le collectif entend par cette action dénoncer les mensonges gouvernementaux sur les retraites, alerter l’opinion et préparer les mobilisations qui continuent la semaine prochaine, notamment lors de la journée de grève et d’actions interprofessionnelles du 20 février (manifestation aux flambeaux à 18H00 à Villefranche). Le collectif répondra également samedi aux sollicitations éventuelles des journalistes.

Après plus de 2 mois d’actions et de grèves et face à la surdité du gouvernement, le collectif enseignant·e·s et gilets jaunes du secteur Beaujolais Val-de-Saône poursuit son action. Après le succès de leur soirée « désinfox » ouverte sur la ville, le collectif a décidé de continuer à occuper le terrain et à informer la population sur le vol que constitue le projet de réforme des retraites à points.
En effet, trop de gens encore sont peu ou mal informés sur le sujet, abusés par une propagande gouvernementale très largement relayée. La meilleure façon de rétablir quelques vérités reste donc d’aller directement au contact du public. Les thèmes qui seront débattus sont pléthoriques : pourquoi bloquer les prélèvement à 14 % de PIB quand les retraité-e-s sont plus nombreu-x-ses ? Oui le calcul de la retraite sur l’ensemble de la carrière est désavantageux. ! Oui les femmes seront les grandes perdantes de cette réforme, comme toutes celles et ceux qui ont des carrières hachées ! Oui le gouvernement ment quand il prétend indexer la valeur du point sur les salaires alors qu’il prépare en secret un nouvel indicateur désavantageux ! Oui les retraites actuelles sont justes parce que privé comme public ont une pension de réversion tournant égalitairement aux alentours de 75 % ! Non un régime universel ne sera pas juste parce que les conditions de travail et de rémunération ne sont pas les mêmes selon les secteurs d’activité et parce qu’une personne pauvre meurt en moyenne 13 ans avant une personne riche…

Le collectif réaffirme que les gens, qui ne vivent que de leur travail et qui toute leur carrière auront été les seuls à créer les richesses de ce pays, n’ont pas à se partager la misère pour leurs vieux jours ni voir l’âge de leur départ à la retraite constamment reculer.

Le collectif réaffirme, comme l’assurait le C.O.R. (conseil d’orientation des retraites) encore l’an dernier qu’il n’y a pas de problème financement des retraites. Ce ne sont pas les dépenses qui sont trop élevées, mais les recettes de la sécurité sociale qui sont asphyxiées à cause des choix politiques de ce gouvernement et de ses prédécesseurs.

A l’heure où la finance rafle les richesses du pays – pour mémoire 10 % du PIB ont « glissé » des revenus du travail aux revenus du capital en 40 ans quand la bourse bat année après année des records de dividendes–, nous dénonçons fermement la casse des services publics et des mécanismes nationaux de redistribution des richesses, qui depuis 70 ans ont fait la preuve de leur solidité comme de leur efficacité.

Nous appelons la population à rejoindre les actions du 17 février, à participer massivement à l’appel national à la grève et aux manifestations du jeudi 20 février, pour faire de cette semaine une nouvelle étape jusqu’au retrait du projet de loi de réforme des retraites.



Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234