Libérez notre collègue Tuna Altınel

lundi 27 mai 2019

Depuis janvier 2016, un groupe d’universitaires, les Universitaires pour la paix, sont parmi les cibles privilégiées du pouvoir politique turc. En raison d’une pétition [1] appelant l’État turc à reprendre les pourparlers de paix et à arrêter le mauvais traitement de la population kurde de la Turquie [2], ces universitaires sont accusé.e.s de faire la propagande du terrorisme. La justice fonctionne à plein régime ! Près de 700 signataires de la pétition sont déjà en procès, et 190 ont été condamné.e.s dont 34 à des peines de prison ferme allant de 15 mois à 3 ans.

Parmi ces 190 universitaires condamné.e.s, l’une a vu sa peine confirmée. La professeure Füsun Üstel, spécialiste de sciences politiques, retraitée de l’université francophone Galatasaray. Elle est derrière les barreaux depuis ce jeudi 8 mai 2019. Condamnée à 15 mois de prison, elle a refusé par principe la suspension du prononcé de la condamnation.

Ce samedi 11 mai 2019, notre collègue Tuna Altınel, mathématicien de nationalité turque et fonctionnaire à l’université Lyon 1 depuis 1996, a été arrêté à Balıkesir, une ville de l’ouest de la Turquie. Il s’y rendait afin de faire des démarches pour récupérer son passeport confisqué à son arrivée à Istanbul le 12 avril. Lors de son précédent séjour en Turquie, fin février 2019, il avait refusé à son procès de renier le contenu de la pétition qu’il avait signée. À ce jour, il est officiellement incarcéré pour avoir participé le 21 février à Villeurbanne à une réunion d’information portant sur les massacres commis par les forces de l’ordre à partir de l’été 2015 dans la ville de Cizre, l’une des villes martyres du sud-est de la Turquie.

Mardi 14 mai, un rassemblement a eu lieu à Lyon. Environ 300 personnes sont venues pour exprimer leur solidarité avec les victimes de la répression exercée par les autorités turques et pour exiger la libération de Füsun Üstel et de Tuna Altınel. À la suite de ce rassemblement, les collègues de Tuna Altınel ont créé un comité de soutien [3]. Une pétition demandant sa libération a été lancée [4].

SUD éducation exige la libération immédiate de Füsun Üstel et Tuna Altınel. SUD éducation dénonce l’ensemble des atteintes à la liberté de penser et de s’exprimer en Turquie que subissent les universitaires, mais aussi les journalistes, avocat.e.s, fonctionnaires, syndicalistes, citoyen.ne.s. SUD éducation invite les autorités et institutions françaises à faire pression sur l’État turc pour que cette répression cesse, que ces procès soient annulés et que les atteintes aux droits fondamentaux s’arrêtent. Enfin Solidaires appelle à signer largement la pétition

Libérez Tuna Altınel

[1] Texte de la pétition des Universitaires pour la Paix

[2] Article du 10 mars 2017 sur le site ONU Info : l’ONU fait état de graves violations des droits de l’homme dans le sud-est depuis juillet 2015.

[3] Site web du comité de soutien à Tuna Altınel

[4] Pétition demandant la libération de Tuna Altınel


Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456

Brèves

27 juin - goûter solidaire ! Jamais Sans Toit !

Goûter solidaire - vendredi 28 juin 16h30
à l’école Grandclément Vaulx en Velin
Toujours 4 (...)

6 juin - grève à Ampère !

Les collègues du lycée Ampère Bourse ont appris par radio couloirs que leur établissement serait (...)

23 mai - restez connecté.e.s !

Et pour plus d’actions, retrouve Sud Education Rhône sur son face-de-bouc

7 février - Semaine de la solidarité, collectif Jamais Sans Toit.

La semaine de solidarité du collectif Jamais Sans Toit se poursuit jeudi 7 février avec au (...)

17 janvier - Pétition exigeant la fin des évaluations nationales.

[https://frama.link/evalsnats
>https://frama.link/evalsnats https://frama.link/evalsnats (...)