Elina Goukasov, 18 ans, sans-papiers, représentera-t-elle la France au festival de Berlin ?

Communiqué de RESF Lyon
mardi 11 octobre 2005

9 octobre 2005

Cinq jeunes Européens sont sélectionnés dans le cadre d’un travail sur le court métrage pour participer au festival de cinéma de Berlin, Elina est la plus jeune, elle a eu 18 ans le 4 octobre, elle représente la France. Mais elle n’ira pas à Berlin, elle est sans papier et expulsable depuis ses 18 ans.

Les syndicats de l’enseignement, FSU, SGEN-CFDT, CGT’Education, SUD’Education et CNT, et le Réseau Education Sans Frontières ont été reçus par le chef de cabinet de Monsieur le préfet, Monsieur Riguet, le jeudi 29 septembre.

Le Réseau Education Sans Frontières et plusieurs de ses collectifs ont été reçus par le chargé de mission auprès du Secrétaire Général de la Préfecture, Monsieur Favret, le mercredi 5 octobre.

Lors de ces deux entrevues nous avons exposé la situation de Elina Goukasov. Elina est scolarisée au lycée, elle est en France depuis près de cinq ans. Ses parents sont d’anciens citoyens soviétiques. Arméniens, ils vivaient et étaient persécutés en Azerbaïdjan, ils ont fui pour échapper aux sévices puis pour protéger leurs enfants. Elina n’est pas reconnue comme citoyenne par l’Ukraine, où elle est née, ni par la France où elle a grandi, dont elle partage la culture et les valeurs. Elina est apatride mais pour les autorités françaises elle n’est qu’une sans papiers, expulsable vers on ne sait où puisque majeure.

A ce jour la Préfecture du Rhône n’a donné aucune issue positive à la situation d’Elina. Elina reste dans cette situation de déni que fabrique des lois kafkaïennes, les autorités ne pourront que très difficilement l’expulser puisqu’elle n’est reconnue par aucun Etat, mais elles se refusent pour l’instant, à régulariser cette jeune fille et sa famille. Conséquence : Elina représente la France au festival de Berlin mais elle ne pourra pas y aller car la France et ses autorités font le choix de refuser d’accepter de la reconnaître comme française ou du moins comme résidant régulièrement en France.

Elina doit partir à Berlin le 15 octobre, la Préfecture du Rhône peut lui donner une autorisation de séjour et l’autorisation de voyager. Si elle le veut.

Pour le Réseau Education Sans Frontières
Catherine Tourier


Agenda

<<

2022

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

16 mai 2011 - AG contre la précarité — jeudi 19 mai à l’ENS

Pour information, une assemblée générale sur la précarité et les pressions au travail aura lieu à (...)

19 avril 2011 - Expulsion des grévistes de l’ENS d’Ulm ce matin

Les militant-e-s SUD Éducation de l’ENS de Lyon apportent tout leur
soutien aux précaires et aux (...)

24 mars 2009 - Mais que font les syndicats ???

Tu trouves que les centrales syndicales ne jouent pas le rôle qu’elles devraient avoir dans les (...)

5 janvier 2009 - Appel à la résistance dans le premier degré

Article sur le site de la fédération à consulter
clic

9 février 2008 - Commission pédagogie à Sud rhône

Lundi 12/02 à 18H30 au local de Sud Educ Rhône/Solidaires 10, rue du Gazomètre, 69003 Lyon Ordre (...)