Déclaration préalable CAPD 8 juin 2010

mercredi 9 juin 2010

Déclaration préalable de SUD Education lors de la CAPD du 8 juin 2010

Cette CAPD est pour nous l’occasion de faire part à Madame l’Inspectrice d’Académie de notre inquiétude face aux choix de l’administration concernant les redéploiements des RASED, mais aussi aux suppressions sèches de postes. En effet, les besoins d’enseignants spécialisés augmentent. Dans certains secteurs, notamment dans les zones d’éducation prioritaire, les enseignants se trouvent déjà dans une situation où ils doivent limiter leurs demandes de prises en charge des élèves en difficulté par les RASED. Aujourd’hui, ces secteurs se trouvent donc en pénurie de RASED. Par ailleurs, redéployer des postes, et donc en supprimer dans certaines circonscriptions entraîne une désorganisation totale de l’ensemble des réseaux de ces circonscriptions. Les premières victimes de ces suppressions seront les élèves les plus fragiles.

Les enseignants spécialisés des RASED ont suivi une formation supplémentaire d’un an sur la grande difficulté scolaire.
Les réponses de l’administration sur la prise en charge de la grande difficulté scolaire avec moins de RASED sont les suivantes :
- Vous demandez aux RASED de ré-organiser leur prises en charge en couvrant des zones plus grandes, donc en suivant plus d’élèves ; en somme, d’augmenter leur productivité ! Les enseignants RASED se trouvent déjà au maximum de leur capacité de prises en charge. Il faut des postes supplémentaires.
- Vous dites que les enseignants spécialisés doivent se recentrer sur la très grande difficulté scolaire. Vous entendez ainsi que les élèves en difficulté « moyenne » doivent être aidés par l’aide personnalisée, les stages de remise à niveau, les enseignants animateurs-soutien, les assistants pédagogiques. Cela nous montre une méconnaissance évidente du terrain. Nous vous affirmons que les RASED prennent déjà en charge la très grande difficulté scolaire. Les moyens dont vous parlez ne peuvent en aucun cas se substituer aux RASED, puisque ces personnels ne sont pas des enseignants formés pour la difficulté scolaire !
Vous détruisez des dispositifs d’aide, qui rentrent dans la prévention de l’échec scolaire et de la violence. Cela se fait dans le mépris total de la qualité du service public d’éducation rendu aux élèves.

L’éducation n’est pas une variable d’ajustement comptable au service d’une politique massive de suppression d’emplois publics ! C’est pourquoi, mardi 8 juin, de nombreux enseignants, notamment à Vaulx-en-Velin et à Décines seront en grève. Les parents d’élèves, réunis en coordination, mènent parallèlement des actions, dès lundi 7 juin pour dénoncer les suppressions de postes RASED.


Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

24 mars 2009 - Mais que font les syndicats ???

Tu trouves que les centrales syndicales ne jouent pas le rôle qu’elles devraient avoir dans les (...)