CR du groupe de travail sur le mouvement intra-académique 2006

vendredi 17 février 2006
vendredi 24 février 2006

Hier matin, je me suis donc rendu au groupe de travail pour le mouvement intra académique au rectorat.
Tous les syndicats étaient présents, tout le monde se connaît, pas de tour de table.On s’appelle par son nom comme en colonie de vacance ; c’ est bien, ça m’a permis d’occuper mon temps pendant trois heures (selon les interventions ou les non intervention reconnaître le syndicat du voisin de gauche ou de droite.) ; le seul nom de syndicat cité par l’administration a été celui de "SUD Education" pour prévenir l’assemblée d’une nouvelle composition des FPMA et des GT à partir de Mars . Une première victoire donc.
Sinon, Bruschini (secrétaire du recteur) ne lâche rien, un vrai dragon. Pourtant le SNES + La CGT+ la CFDT + l’UNSA et le SNALC ne ménagent pas leurs efforts" pour travailler" avec l’administration, mais n’obtiennent rien ou si peu.(ex : changement d’une virgule dans le texte du calendrier, véridique ! victoire remportée par Voirin !).
En gros donc, 3 points à l’ordre du jour présentés par l’administration :
1- l’évolution possible du barème
2- le calendrier du mouvement
3- composition des FPMA et GT

1-Evolution du barème
a/ stabilisation des TZR :
Proposition du rectorat : Bonification supplémentaire de 50 pts sur certains groupement de communes pour attirer des personnes sur zone géographique peu demandée.
Les syndicats :
- pas de cohérence sur les choix des communes : Givors bonifié, et pas St Chamond par exemple...
- Rétablir la bonification de 20 pts par an aux TZR (supprimé il y a 2 ans) ; au bout de 5 ans les TZR obtenaient 100 pts -demande unanime de tous les syndicats-
remarque de FO : "avant les TZR se stabilisaient où ils voulaient, maintenant on force les gens à se stabiliser sur certaines zones."
L’administration ne veut pas en entendre parler.
Résultat : après 1h de débat, l’admin. reviens sur le choix des communes, garde les communes les plus excentrées (pour la bonification) et retire Givors ,StEtienne et Ambérieu pour ne pas fausser le jeu des mutations ( ce sont des villes demandées, un TZR pourrait piquer les postes d’autres collègues non TZR qui font les mêmes voeux ).

b/ rapprochement de conjoint :
Le rectorat propose de supprimer les bonifications pour le rapprochement de conjoint pour les 55 communes du Grand Lyon (dont les arrondissements de Lyon font partie)
Apres "discussion" : accepte de les garder pour le GrandLyon et les supprime pour les 6 arrondissements de la ville de Lyon. Ce qu’elle avait prévu au départ de toute façon.

c/ Suivi du dispositif transitoire :
Dispositif reconduit : Bonification supplémentaire pour les personnels qui sont affectés en ZEP ou zone sensible et qui n’auraient pas été classés en APV (APV= affectation à caractère prioritaire justifiant une valorisation).
Le SNES réexplique qu’il est important de prendre en compte l’ancienneté des collègues en ZEP qui sont non APV (qui non pas participé au mouvement l’année dernière ou bien pour les personnes nommés en ZEP avant la mise en place du dispositif APV.)

d/ mesure de carte scolaire pour Les TZR
Rectorat propose de bonifier les trois derniers voeux pour éviter le problème de l’année dernière.( en arts plastiques des profs TZR , après suppression de poste se sont retrouvés à l’autre bout de l’académie).
Pb : ça ne règle pas le problème s’il n’y a pas de poste vacant sur le département.

e/ Collèges Ambition-Réussite
Le rectorat propose de passer 2 établissements dans la liste des APV, le collège Jean Moulin de Villefranche et Arban dans l’AIn (avant ils étaient en REP et non en ZEP).
Le rectorat nous informe que les postes injectés dans les AE (ambition réussite) seront traités comme des postes spécifiques, le personnel sera choisi par une commission où siégeront les inspecteurs et les chefs d établissements des collèges concernés. Cela représente 4 postes par établissement.
Intervention de Gomez (SNES) pour dénoncer l’aspect paradoxal de traiter les mutations de ces personnes alors que ces établissements ont tous des DHG calamiteuses, toutes en baisse. Il dénonce le fait que ce ne sont pas ces 4 super collègues qui vont suffire à changer les choses. (il bosse à Marc Seguin, établissement classé AE. Cette intervention est approuvé par beaucoup de hochement de têtes de haut en bas sauf pour le SNALC, plus statique.
CCL : l’évolution "possible" du barème a été impossible sauf sur les points avancés par l’administration.
chaque fois que l’administration cède sur un truc, elle l’avait prévu avant. Sa tactique : elle avance un truc énorme pour faire bondir sur leur chaise Voirin et compagnie, ce qu’ils s’empressent de faire ; après discussion elle en retire un peu du tas présenté au départ, et hop Voirin et compagnie ont l’impression d’avoir gagné (ou font semblant) et tout le monde est content.

2/ le calendrier
Le rectorat par rapport au projet repousse tout d’une semaine sauf pour Juillet, la dernière CAPA se tiendra le 7, 10 et 11 juillet. Le SNES reprend point par point le déroulement du calendrier, les erreurs et les oublis ; fait des remarques sur la note de service (propose des changements de ponctuation) Le rectorat le remercie.
Pas encore de calendrier pour le mois d’Août. Les syndicats (toujours les mêmes) demande au rectorat de faire un effort pour faire passer les documents de travail à tous les syndicats au moins 4 à 5 jours avant les CAPA (et non trois).

3/ GT et FPMA
La composition de ces réunions change. Y’a SUD EDUC en plus.
pas de règlement intérieur pour les GT.
Par contre lors de la première CAPA de mars, adoption d’un règlement intérieur.

Fin de la réunion (midi trente)
Bruschini, propose à certains syndicats, les vrais, de se réunir en petit comités pour rédiger leur proposition (choix des zones de communes pour la stabilisation des TZR par exemple...) ; et ils acceptent bien sur (alors même que l’heure de l’apéro est déjà passée !!).
Voilà, suite au prochain numéro. Entre parenthèse pour l’instant on n’a pas eu le calendrier des autres festivités.(comme les autres vrais syndicats)

Cécile, élue commissaire paritaire certifié-es.


Navigation

Articles de la rubrique

  • CR du groupe de travail sur le mouvement intra-académique 2006

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

24 mars 2009 - Mais que font les syndicats ???

Tu trouves que les centrales syndicales ne jouent pas le rôle qu’elles devraient avoir dans les (...)