Tartufferie de conseil de discipline : Erwan Redon sanctionné

Sud Education Rhône retranscrit le communiqué du comité de soutien
lundi 28 septembre 2009

L’Inspection d’académie des Bouches-du-Rhône a confirmé vendredi 25
septembre la sanction qui pesait sur Erwan Redon, instituteur
désobéisseur marseillais. Ce dernier était convoqué le 17 septembre
dernier à une commission disciplinaire administrative pour « faute
professionnelle ».

Véritable parodie de justice qui a duré du jeudi 17 septembre 15
heures au vendredi 18 septembre 4 heures du matin, la commission a
voté la « mutation d’office ». La défense ayant préférée se retirer,
Gérard Trève, inspecteur d’académie des Bouches-du-Rhônes, soumit
cette sanction au vote lors duquel deux représentants des personnels
se sont abstenus. Cette décision qui avait valeur consultative est
confirmée par Gérard Trève qui a fait office de partie civile, de
président de la Commission administrative paritaire et d’autorité
disciplinaire.

Erwan Redon est muté dans une école située dans le 9e arrondissement
de Marseille. Prévenu ce vendredi 25 septembre par voie d’huissier, il
doit prendre ses nouvelles fonctions dès lundi prochain. Il
n’expliquera pas la situation aux élèves de sa classe de CM1 ( ???) de
l’école des Convalescents (1er arr.) dans laquelle il a pourtant fait
sa rentrée depuis bientôt un mois !

Le rapport de la commission disciplinaire évoque quatre motifs pour
justifier la « faute professionnelle » :
- le refus d’appliquer l’aide personnalisée dans le cadre imposé,
- les « rapports hiérarchiques » qui témoigneraient de certaines
insuffisances,
- les refus d’inspection,
- le refus de faire passer les évaluations.

Le comité de soutien d’Erwan Redon dénonce une nouvelle fois la
manière dont s’est déroulée la commission disciplinaire le 17
septembre dernier. Il s’indigne de la sanction qui frappe aujourd’hui
Erwan Redon, considéré par sa hiérarchie comme « insuffisant »
professionnellement et « refusant » d’appliquer docilement des
consignes avec lesquelles il n’est pas en accord ; une hiérarchie qui,
pourtant, a décidé de le nommer sur un poste vacant dans une école des
quartiers favorisés de Marseille !

Le Comité de soutien estime que l’Inspection d’académie et, en
particulier, le premier de ses représentants, ont voulu faire un
exemple d’Erwan Redon tout en faisant en sorte qu’il ne puisse plus
remettre en cause l’ordre et la hiérarchie établis.

DES IMAGES DU RASSEMBLEMENT A MARSEILLE LE 7 JUILLET


Sud Education rhône soutient pleinement l’action d’Erwan Redon.


Agenda

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

Brèves

19 novembre 2014 - EXPULSIONS ILLEGALES A LYON : LA PREFECTURE HORS LA LOI !

Communiqué du DAL
Paris le 18 novembre 2014
LYON : réquisition populaire d’un immeuble vacant (...)

30 mars 2014 - COMMUNIQUE DES PROFESSIONNELS DE L’URGENCE SOCIALE DU 27/03/2014

COMMUNIQUE DES PROFESSIONNELS DE L’URGENCE SOCIALE
COMMUNIQUE DU 27/03/2014
En 2009, quand (...)

16 décembre 2013 - Communiqué de soutien des parents de l’école des Tables Claudiennes au collectif de la Croix Rousse pour le logement des enfants SDF et de leur famille.

Depuis plusieurs mois les luttes et mobilisations pour soutenir des familles avec enfants qui (...)

12 décembre 2013 - Familles sans logement : Jusqu’à quand l’état fermera les yeux ? Communiqué de la CNT Education 69.

La CNT Education 69 tient à apporter son soutien aux parents d’élèves et aux enseignants qui (...)

26 novembre 2013 - Décisions votées par l’Assemblée Générale de L’université Lyon 2 réunie le mardi 26/11 à Bron (Lyon II) :

Décisions votées par l’Assemblée Générale réunie le mardi 26/11 à Bron (Lyon II) :
Revendications et (...)

Sur le Web