Manifestation sans-papiers Grenoble 11 mars 2006

samedi 4 mars 2006

Durcissement de la politique d’immigration et du droit d’asile, traque et expulsions d’étrangers, restriction de l’accès aux soins, du droit à vivre en famille, à se marier avec un(e) conjoint(e) français(e), restriction des droits des chômeurs/euses, précarisation accélérée, fichage généralisé de tous les citoyen(ne)s...

FACE A LA POLITIQUE DE PLUS EN PLUS SECURITAIRE, REPRESSIVE, XENOPHOBE DU GOUVERNEMENT VILLEPIN/SARKOZY ...

RESISTONS !

Depuis plusieurs mois, notamment depuis les “ émeutes de banlieue ” en novembre dernier, le gouvernement Villepin-Sarkozy impose à la société française un véritable climat de peur, désignant les étrangers comme la cause de l’ « insécurité ». Alors que c’est ce même gouvernement qui engendre chaque jour davantage l’insécurité personnelle, sociale et économique de tous les précaires, des chômeurs/euses, des étrangers, et de tous les citoyen(ne)s par ses mesures et son grignotage permanent des droits et des libertés. On assiste à une véritable traque des étrangers, sans papiers ou non, à des contrôles et à des perquisitions systématiques, à la multiplication des enfermements en centre de rétention - dans des conditions indignes -, et à un nombre accru de reconduites à la frontière.

En février ce même gouvernement propose au Parlement de nouvelles lois durcissant encore les conditions d’entrée, de séjour et de régularisation des étrangers, ainsi que des conditions de demande et d’obtention de l’asile politique, du regroupement familial rendu quasiment inaccessible, du droit à un titre de séjour comme étranger malade. Quant à la carte de séjour de 10 ans, un acquis capital dans les années 80, il est question de la supprimer ! Autant dire que l’étranger, le demandeur d’asile est assimilé à un délinquant potentiel, voire à un « ennemi intérieur » et de plus en plus à un fraudeur qui veut profiter de la législation pour rester en France ; la plupart d’entre eux, comme l’affirme à satiété Nicolas Sarkozy, n’auraient pas “ vocation à rester sur le sol français ” et doivent en conséquence être reconduits dans leur pays d’origine. Nous demandons le retrait de ces lois liberticides.

Il s’agit en réalité d’une politique nationale et européenne basée sur le REFUS DE CES “ PARIAS ” DU TIERS-MONDE dont aucun Etat européen ne veut, de ces pauvres, de ces persécuté(e)s contre lesquels on érige des barbelés : comment oublier ce refoulement honteux et mortel des migrants africains, à Ceuta et Melilla, au Maroc, qui essayaient désespérément de parvenir jusqu’en terre espagnole. Il s’agit de substituer à cette immigration et à cet asile non voulus une immigration “ choisie ”, “ utile ” , corvéable et jetable à merci... Quitte à piller les cerveaux des pays du Sud déjà écrasés par une dette insoutenable.

On ne peut séparer cette politique xénophobe et répressive de l’état d’urgence imposé aux jeunes des banlieues, du refoulé colonial qui s’est honteusement manifesté dans la loi du 23 février 2005, de la suppression des prestations sociales brandie comme une menace contre les familles qui ne “ contrôleraient ” pas suffisamment leurs enfants, de la nouvelle restriction des droits des chômeurs/euses, du fichage biométrique des citoyen(ne)s et ce depuis leur naissance ! On peut dire que désormais les discours et les mesures du Ministre de l’Intérieur, approuvées par le Premier Ministre, ne sont qu’un recyclage à peine déguisé des idées et des mesures préconisées par Le Front National, Le Pen, De Villiers...

NOUS DISONS NON à cette politique raciste, xénophobe, gravement attentatoire aux libertés et aux droits fondamentaux, non seulement des étrangers mais de l’ensemble des citoyen(ne)s. NOUS DISONS OUI à une France et à une Europe ouvertes, interculturelles, fondées sur un accueil digne des réfugiés et des migrants, sur le droit d’asile, sur la liberté de circulation et d’établissement.

MANIFESTATION REGIONALE SAMEDI 11 MARS 2006 15H Rue Félix Poulat Grenoble


AC ! Agir contre le chômage- ADES- Alternatifs Isère (Les)- ASALI (Association de solidarité des Algériens de l’Isère)- ATTAC Isère- CADTM (Comité pour l’annulation de la dette du tiers-monde)- - Centre d’Information Inter-Peuples- - CMF ( Collectif des musulmans de France-Grenoble)- Collectif de soutien aux réfugiés algériens- Collectif traite négrière/Esclavage- Coordination iséroise de soutien aux sans papiers- Coordination Rhône-Alpes de soutien aux sans papiers ( Collectifs d’ Annecy, Lyon, Romans, Valence)- CSF (Confédération syndicale des familles)- Collectif échirollois de soutien aux sans papiers- Collectif voironnais pour une autre Europe- FSU 38- GCIF ( Groupe chrétiens immigrés français)- Go Citoyenneté- Iran solidarité- LCR- Ligue des droits de l’homme (section Grenoble)- - Ligue pour la défense des droits de l’homme en Iran- Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté- Lutte Ouvrière- Maroc solidarités citoyennes- Mouvement des jeunesses socialistes Isère- MRAP 38- Nil Isère- Ras l’Front- SNU-TEF (FSU)- PCF- PCOF- PS Isère- RIESF ( Réseau isérois éducation sans frontières)- Solidaires 38- SOS Racisme- Sud travail Isère- Syndicat CGT-DD-38- S.A.F. (Syndicat des avocats de France)- UD CGT 38- Verts (Les) Isère


Agenda

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345