Cent ans après la loi de 1905 : réinventons l’école laïque...

Tou-te-s à Paris le 10 décembre !
samedi 26 novembre 2005

En tant que salarié-e-s du service public et laïque d’éducation nationale, pour la défense et la promotion de la laïcité en général, et de l’école laïque en particulier, nous appelons toute la population à rejoindre la manifestation prévue à Paris le 10 décembre 2005 à 14h30 place de la République.

A l’heure où les fondamentalistes issus de différentes religions tentent d’imposer dans l’espace public leur idéologie sexiste, homophobe, patriarcale, moraliste... Nous voulons renforcer une école publique égalitaire, dans laquelle chacun-e aura toute sa place, et nous voulons construire une éducation développant la tolérance et la fraternité.

A l’heure où certains discours obscurantistes, en rejetant des chapitres entiers des programmes scolaires, favorisent la bêtise, l’ignorance et l’aliénation... Nous voulons une école qui renforce l’esprit critique et propose des contenus scientifiques de qualité.

A l’heure où les restrictions budgétaires entraînent une baisse de la qualité du service public d’éducation, en particulier au profit de l’enseignement privé confessionnel... Nous voulons que la collectivité donne véritablement à l’école laïque la possibilité de relever les défis d’une éducation émancipatrice pour chaque enfant de ce pays.

Cent ans après la loi de 1905 : réactivons le combat laïque dans l’école...

Aujourd’hui, en plus des intégrismes religieux ou sectaires, une autre idéologie dangereusement aliénante cherche à phagocyter le service public d’éducation : le libéralisme, qui se présente de plus en plus comme une véritable religion du profit. Par la publicité ou les médias commerciaux, cette idéologie dispose déjà d’une force de frappe considérable. Mais dans les contenus d’enseignement, les méthodes éducatives et le fonctionnement du ministère de l’éducation nationale, les maîtres mots sont aussi devenus : « individualisme », « compétition », « rentabilité », « management », « culture de résultats », « consommation », « réduction des coûts », « culte des apparences »... L’école laïque doit être le fer de lance de la résistance à cette aliénation, mais elle doit aussi participer activement à la construction d’une alternative viable à notre système économique actuel.


Documents joints

PDF - 402.5 ko
PDF - 402.5 ko

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031