COLLECTIF DE LA CROIX ROUSSE : COMPTE-RENDU DE L’AG DU MARDI 20 JANVIER

jeudi 22 janvier 2009

*_Etat des lieux sur l’Aide Personnalisée pour les écoles représentées :_*

Gros Caillou : 1 reprise sur 6 enseignants (dont 3 IMF)
Michel Servet élémentaire : 7 suspensions sur 7
Doisneau élémentaire : 7 suspensions sur 7
Doisneau maternelle : 1 suspension sur 5
Tables Claudiennes élémentaire : 4 suspensions sur 7
Tables Claudiennes maternelle : 5 suspensions sur 5
Cornier : 4 suspensions sur 9
Victor Hugo élémentaire : 9 suspensions sur 9
Commandant Arnaud élémentaire : 3 suspensions sur 13
Commandant Arnaud maternelle : 0 suspension sur 4

*_Bilan de la soirée-débat avec Meirieu :_*

Présence d’une centaine de personnes avec équilibre du nombre des
parents et des enseignants.
Le point important soulevé par Meirieu est celui des réflexions à mener
entre parents et enseignants y compris hors temps de crise.
L’article du Progrès, réalisé par un journaliste non habitué à couvrir
la mobilisation des enseignants, n’a pas créé l’impact escompté.
Les raisons de la contestation et de la mobilisation des enseignants
ayant été fréquemment mises en avant, Meirieu insiste sur l’importance
de ne pas seulement rester dans la résistance mais de réfléchir à des
propositions pour faire naître l’école telle qu’on la souhaite.

Deux points sont soulevés :
Les parents auraient souhaité participer davantage aux débats concernant
l’Aide Personnalisée avant sa mise en place. A présent, ils aimeraient
avoir leur place dans les activités menées sur le temps dégagé lors des
suspensions de l’aide.
Une enseignante fait remarquer qu’il est difficile d’émettre des
propositions car lorsque les enseignants sont solliciter pour une
analyse préalable à la mise en place de nouveaux programmes, par
exemple, ces derniers ne reçoivent jamais d’accusé de réception de leurs
propositions et les décisions prises sont rarement en adéquation avec
les remarques notées lors des consultations.

*_Bilan des entrevues avec l’inspecteur :_*

*Entrevue avec les enseignants :*
Se référer au compte-rendu de Catherine.
Laure et Marie-Claire étaient présentes et rapportent que 3 postes de
RASED vont disparaître, que Monsieur Biron ne souhaite pas avoir à faire
des actions qui seraient contre la loi (motions à transmettre à l’IA)
mais qu’il ne fera pas non plus remonter les noms des personnes qui
suspendent l’Aide Perso. Concernant les évaluations de CM2, il estime
que c’est une aberration de les faire passer en janvier car c’est trop
tôt vis-à-vis de leur contenu, mais il n’a pas dit de ne pas les faire
passer. Concernant les sanctions : il est selon lui impossible de les
appliquer car cela concerne trop de monde mais si cela arrivait il
conseille de faire jouer les syndicats au tribunal.
L’inspecteur se voit comme un filtre, un frein et il reste en attente
d’informations de la part du collectif.

*Entrevues avec les parents :*
L’inspecteur n’est pas contre l’école mais il a des contraintes
budgétaires. Il rappelle qu’il est inspecteur et qu’il ne se
positionnera pas cependant il affirme qu’il ne fera pas remonter les
listes de personnes ayant suspendu l’Aide Perso.
Les parents retrouvent dans les points évoqués ci-dessus, les mêmes
choses qu’ils ont entendues.
Les parents ont déposé 160 courriers soutenant les enseignants qui
suspendent l’Aide Personnalisée, annonçant leur refus d’inscrire leurs
enfants à l’aide et demandant le maintien des RASED.

Suite à sa rencontre avec les parents, JL BIRON a écrit un courrier à
l’Inspecteur d’Académie lui annonçant une manifestation d’une centaine
de parents d’élèves le 14 janvier devant son inspection, lui précisant
qu’il a reçu une délégation de parents lui ayant fait part de leurs
inquiétudes quant aux réformes en cours ( RASED, nouveaux programmes,
IUFM, Maternelle, remplacements, EPLE ) et lui faisant part du souhait
que les parents obtiennent une audience prochainement.

*Remarques :*

David rappelle l’importance du nombre : Plus les enseignants seront
nombreux à suspendre l’Aide Personnalisée, Moins il y a de risques
d’être pénalisés.

Jean-Pierre remarque que le but était de faire remonter les informations
en déposant les motions à Biron, or il ne le fait pas donc cela ne rend
pas visible nos actions.
Il est noté que les parents du premier ont faiblement participé au
rassemblement du 14 janvier.
Enfin, en cas de recul concernant l’Aide Personnalisée, il est rappelé
l’importance d’une reprise collective comme il avait été fait pour la
suspension. C’est une décision collective.

Une collègue du 4ième témoigne d’un rapport bien différent avec leur
inspectrice de circonscription qui a fait remonter à l’IA les courriers
de suspension mais qui par retour de courrier aux enseignants leur a
rappelé les sanctions encourues et leur a témoigné de sa déception de
voir arrêter l’aide dans une école ne bénéficiant pas du RASED.
L’école a répondu, si reprise il doit y avoir, elle sera pour toute la
classe.

*_Bilan des lettres de désobéissance :_*

Le 14 janvier ont été déposées collectivement à l’IA les motions de
suspension.

Concernant les lettres de désobéissance, Pierre en a collecté 50.

Il lui est demandé de faire une relance.

*_Bilan de la manif du 17 janvier :_*

Estimation à 8000 participants sur Lyon.
Il n’y avait pas eu autant de monde depuis le 20 novembre.
Forte mobilisation des enseignants et gros soutien des parents.

*_Point sur l’AG Nationale :_*

Il est rappelé qu’elle a été votée en AG départementale du 8 janvier.

Elle aura lieu samedi 24 janvier à l’INSA, Campus de la Doua, Amphi Capelle.

L’accueil est prévu à 9h, la salle est accessible à 9h30, les débats
débuteront à 10h pour s’arrêter à 17h. La salle doit être rendue à 18h.

Isabelle fait circuler les tableaux d’inscription pour la restauration
et pour l’hébergement. Elle prendra contact demain avec l’administration
de l’INSA pour savoir si l’on peut utiliser le Restaurant Universitaire.

5 points sont adoptés pour être rapportés par les mandatés :
- Présentation du collectif d’enseignants et de parents de la Croix-Rousse
- Etat des lieux de la mobilisation depuis le 20 novembre
- Présentation des actions menées
- Perspectives de suite des actions en lien avec les parents et avec une
extension au secondaire
- Appel à la grève interprofessionnelle du 29 janvier pour la défense des
emplois et pour la qualité du service public

David, Jean-Pierre et Isabelle sont mandatés à l’unanimité. Un parent du
collectif les rejoindra peut-être.

*_Grève du 29 janvier :_*

Départ 10h30 de la Manufacture des Tabacs. Pas d’AG du collectif
Croix-Rousse avant. Pas d’AG l’après-midi puisqu’il y en aura une
départementale.

Les écoles des Tables Claudiennes, Victor Hugo maternelle, Servet,
Doisneau élémentaire, Cornier, Dufy maternelle seront fermées.
Les enseignants du Gros Caillou et d’Aveyron sont très majoritairement
grévistes.

*_Actions des parents :_*

Le 30 janvier, les parents du Gros Caillou organisent un Service
_Maximum_ d’accueil le matin. Des parents intermittents du spectacle
prendront en charge des activités avec les enfants.
L’après-midi se déroulera traditionnellement.
A 16h30 les parents organisent un goûter ouvert à tous les enfants des
écoles du collectif.

La plaque de l’école a été mise en berne. Depuis cet acte symbolique,
personne n’a retiré le voile noir.

Le 4 février à 18h30, les parents rencontreront le député Pierre-Alain MUET.

*_Evaluations de CM2 :_*

Le lundi 19 janvier se sont réunis les enseignants de CM2.
8 enseignants sur 10 ne feront pas passer les évaluations.
2 ne feront passer que les items travaillés.
Les enseignants doivent écrire une lettre pour informer leur IEN.
L’AG vote un soutien du collectif : 21 voix "pour" et 2 abstentions.


Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123