[ 2017] 3e jour de grève au collège des Gratte-Ciel de Villeurbanne

mercredi 8 mars 2017

Communiqué de presse

Grève reconduite pour le 3e jour

au Collège des Gratte-Ciel Môrice Leroux de Villeurbanne.

« Classes surchargées + poste supprimés = enseignements sacrifiés ».

Malgré une deuxième journée de grève massivement suivie par les collègues et avec le soutien des parents d’élèves, l’administration reste sourde. Par son indifférence, elle compromet gravement l’avenir des élèves en faisant le choix de classes surchargées. Peut-on sérieusement croire qu’il est possible de gérer la diversité des publics et les difficultés de chaque élève dans des classes à 30 ? Nous ne pouvons accepter de sacrifier la qualité de l’enseignement et des conditions de travail. L’Assemblée des personnels avait laissé aux autorités académiques jusqu’à mercredi pour apporter des réponses rassurantes. Nous avons appris ce matin que nous serons reçu-es en audience le vendredi 10 mars à 17h00 par M. l’Inspecteur d’Académie. Si nous nous rendrons bien évidemment à cet entretien, il tombe trop tardivement et ne peut être, a priori, une garantie de résultat. En l’absence d’avancée significative, le mouvement de grève est donc reconduit au moins jeudi 9 mars.

Une conférence de presse aura lieu ce jeudi 9 mars devant le collège à 14h00.

Les personnels exigent :

- la création d’une division supplémentaire en 6e, 4e et 3e,

- l’égalité de traitement entre le collège général et les classes de SEGPA, qui ne bénéficient pas de tous les moyens liés à la réforme du collège,

- le respect des élèves d’UPE2A (primo arrivants) dont les conditions d’étude se dégradent.

Les personnels grévistes du collège


Face à la baisse des moyens : 3 classes et 3 postes supprimés, les personnels enseignants et de vie scolaire du collège étaient massivement en grève jeudi 16 février et mardi 7 mars.

Le collège est un établissement classé « Prévention violence », 37e à l’enquête sociale du Rhône, accueillant une SEGPA, une UPE2A (primo arrivants qui doivent être intégrés en classe), une section de l’ITEP,...

En l’état, nous aurions des classes surchargées particulièrement en 4e : 29,2 élèves en moyenne et surtout en 3e : 29,8 ! Deux élèves seulement suffiraient pour créer une classe supplémentaire de 3e , classe d’examen essentielle pour l’orientation. Avec presque toutes les classes de 4e et surtout de 3e à 30 élèves, rendons-nous à l’évidence, il est impossible d’enseigner correctement et plus encore d’accueillir décemment les élèves à besoins particuliers (24 élèves rien qu’en 3è pour l’année prochaine et 80 pour l’ensemble des classes du collège cette année sur un total de 662 élèves).

Nous avons enfin appris mardi 7 mars l’arrivée de trois nouveaux élèves en UPE2A. La classe est donc portée à 21 élèves, ce qui conduit à une détérioration de leurs conditions d’étude et à l’intégration à marche forcée pour d’autres élèves, quel que soit leur niveau de maîtrise de la langue, dans le seul but de respecter artificiellement les seuils.



Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

9 février 2016 - Non à la fermeture de l’école de Saint Cyr le Chatoux

Au lendemain de sa visite dans l’école, de l’Inspecteur d’Académie du Rhône qui est était pourtant (...)

15 janvier 2016 - Communiqué de presse des personnels du lycée des métiers Marie Curie 14 janvier 2016

Communiqué de presse
Les personnels du lycée des métiers Marie Curie de Villeurbanne ont décidé à (...)

22 novembre 2014 - L’occupation continue : école Victor Hugo, Michel Servet, Dru Painlevé et Giono.

Les gymnases des écoles primaires du premier arrondissement de Lyon Victor Hugo et Michel Servet (...)

19 novembre 2014 - Où partager une bonne soupe jeudi 20 novembre ???? Dans une Ecole !

Grande journée de mobilisation pour réclamer des logements décents pour toutes et tous en cette (...)

19 avril 2011 - Expulsion des grévistes de l’ENS d’Ulm ce matin

Les militant-e-s SUD Éducation de l’ENS de Lyon apportent tout leur
soutien aux précaires et (...)